logo ASD.jpg
ACTION
SANTÉ
DÉVELOPPEMENT
FONDATION INTERNATIONALE RECONNUE D’UTILITÉ PUBLIQUE
Référencée en tant que Fondation internationale
NGO Branch .png
dans le Système intégré des Organisations de la Société Civile de l'ONU
(NGO Branch - United Nations Department of Economic and Social Affairs)
PRÉSIDENT FONDATEUR : BERNARD FOWO
AUSTRALIE.jpg
AFRIQUE.jpg
ASIE.jpg
AMERIQUE.jpg
EUROPE.jpg
MISSIONS.jpg
STATUTS.jpg
GOUVERNANCE.jpg
ACCUEIL.jpg
HISTORIQUE.jpg
OBJECTIFS.jpg
ORGANIGRAMME.jpg
PROJETS.jpg
FINANCEMENT.jpg
COMITÉS copie.jpg
 NOUS CONTACTER.jpg
Créée à l’initiative de son Président fondateur, Bernard FOWO, ASD, Afrique Santé Développement, a été renommée ensuite dès le 1er juillet 2013 “Action Santé Développement”, en raison du caractère mondial de son action

Un mois plus tard, le 31 août 2013, les pays de la Région africaine de l’OMS célèbrèrent la Journée africaine de la médecine traditionnelle sous le thème « Recherche-développement en médecine traditionnelle ». Ce thème confortait la mission internationale de l’action d’ASD, sur l’urgente nécessité de la recherche-développement visant à mettre en valeur le rôle de la médecine traditionnelle dans la prestation des soins de santé.

ASD est chargé de définir les programmes de recherche en Santé, de fixer les normes et les critères, mais aussi de présenter les options politiques fondées sur des données probantes, de suivre et apprécier les tendances en matière de Santé publique. Grâce à des soutiens financiers, ASD entend soutenir de nombreuses actions d’urgence, mais également de Développements locaux et de Recherche dans des secteurs délaissés par l’industrie pharmaceutique.

Pour l’industrie pharmaceutique, les populations des pays pauvres ne présentent pas un marché suffisant pour développer des moyens de recherches en relation avec les maladies spécifiques de ces pays, notamment des maladies tropicales (paludisme, leishmaniose, schistosomiase, onchocercose, filariose lymphatique, maladie de Chagas, trypanosomiase africaine ou dengue). Avec le concours de laboratoires pharmaceutiques sensibles à cet objectif et de chercheurs bénévoles, ASD prévoit de développer un programme de recherche, notamment sur les méthodes alternatives de santé pour faire émerger des solutions de traitement, adaptés a la situation économique des populations visées.

La Fondation internationale Action Santé Développement (ASD), reconnue d’utilité publique est une Institution spécialisée dans le domaine de la Santé pour intervenir auprès des populations les plus démunies, afin de promouvoir des actions de prévention et de mettre en place toute activité de recherches médicales à finalité sociale et solidaire pouvant permettre des améliorations notables dans les domaines de la santé et du développement humain durable.

De par la pertinence de ses missions, elle est devenue une véritable Institution internationale qui sous l’égide de l’ONU participe activement aux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et organise actuellement des partenariats avec des Délégations continentales en se référant aux études menées par (OMS, CERDI, INED et les Organisations nationales des pays concernés) en s’appuyant sur les nouvelles technologies médicales et sur la médecine traditionnelle qui estun élément viable des systèmes nationaux de santé.
 
Forte de cette reconnaissance internationale et des objectifs qui lui sont confiés,  ASD a une mission de Santé publique dont le but est l’accès aux soins et à la santé pour tous pour le mieux être des plus démunis, dans la but de faire en sorte que, partout en Afrique, et dans les autres zones tropicales du monde entier, il soit possible d’initier et de promouvoir toute activité de recherches médicinales à finalité sociale et solidaire dans les domaines de la santé et du développement humain durable.

Dans le domaine de la prévention, ASD souhaite établir des programmes ciblés d’informations permettant aux populations d’identifier rapidement les symptômes des maladies les plus fréquentes dans leur région (endémie), mais également pour les informer des premiers conseils médicaux urgents et des personnes à contacter.

Pour éviter que des populations ou peuplades restent les orphelins de la santé et de l’aide médicale, ASD souhaite apporter son concours là où toutes les Organisations internationales ou nationales ne peuvent intervenir pour des raisons géographiques, politiques, économiques ou diverses.

Pour les populations, situées dans des villages retirés, il est souvent difficile, sinon impossible, de se rendre dans les villes pour se faire soigner, la précarité économique étant un obstacle à une bonne santé de ces populations, dont les enfants connaissent un taux de mortalité 12 fois supérieur à ceux des pays occidentaux. L’action d’ASD vise ainsi à organiser des "dispensaires de brousse" qui seront les relais entre l’infirmier de village et les Centres urbains de Santé.

La plupart des grandes villes du monde disposent d’Unités médicales permettant de traiter, plus ou moins bien, les populations citadines. Ceci n’est, malheureusement, pas le cas de nombreux villages isolés ou difficiles d’accès. ASD veut intervenir, principalement, pour les populations de ces villages où elle souhaite mettre en place et former un relai médical (type infirmier), chargé d’enseigner l’hygiène, pour porter les premiers soins et alerter les autorités médicales au plus vite, en cas de nécessité (épidémie, endémie, pandémie).  

L’ignorance et la pauvreté sont souvent des vecteurs de maladies, voire d’épidémies. ASD souhaite intervenir, en priorité, pour des actions d’urgences médicales, mais elle n’ignore pas que les meilleurs remèdes se situent dans la prévention et dans l’accès aux soins. C’est pourquoi, elle ambitionne différents développements, notamment :

 l’Éducation en matière d’hygiène et de détection des maladies,

 le Développement d’unités rurales de premiers soins,

 la création, avec le concours de laboratoires internationaux, de productions locales de médicaments,

 la Recherche de solutions adaptées aux traditions médicales locales.

Parmi ses domaines d’intervention et, sans que cette liste soit limitative, elles concernent les actions suivantes

 Approfondissement et/ou maturation des réflexions sur les problématiques de la Pharmacopée internationale africaine,

 Promouvoir la création de laboratoire de pharmacognosie spécialisée pour les plantes tropicales,

 Promouvoir la création d'unités de fabrication et d’extraction de principes actifs phytothérapiques et phytocosmétiques, issus du potentiel médicinal des plantes africaines ou tropicales, à partir d'une liste de plantes essentielles, liste qui sera arrêtée, d'un commun accord, entre les spécialistes des différents pays tropicaux. Les plantes retenues serviront à fabriquer plusieurs groupes de médicaments en fonction des affections à traiter,

 Promouvoir la création des centres de recherches privées et des laboratoires de recherches et d’analyses pour la pharmacopée africaine, en étroite collaboration avec la commission e-Allemande,

 Promouvoir la formation des prestataires pour les laboratoires pharmaceutiques spécialisés pour la pharmacopée tropicale ainsi que la création d’agences médico-pharmaceutiques spécialisées,

 Promouvoir le droit et le devoir aux soins médicaux pour tous et, particulièrement, le financement de la recherche pour un vaccin contre le paludisme, le VIH et les hépatites virales,

 Promouvoir le droit fondamental d'accès à l'eau pour tous,

 Promouvoir des clinomobiles pour permettre l’accès aux soins dans les zones rurales et les villages désenclavés dans les zones tropicales,

 Créer des centres hospitaliers hautement spécialisés pour les maladies orphelines et pour la médecine urgentiste

La Fondation Action Santé Développement ASD s’est assignée une mission de développement dans le domaine des nouvelles technologies sanitaires, médicales et sociales, afin de créer les conditions permettant d’obtenir des améliorations notables dans le domaine de la santé, pour faciliter l’accès aux soins des plus démunis et l’accès aux médicaments pour tous par l’utilisation des plantes médicinales et leur transformation locale, avec toutes les garanties de sécurité sanitaire, appuyées par le partenariat, conclu avec des laboratoires internationaux et la création d’un Institut de recherche sur la pharmacopée africaine pour trouver des solutions adaptées aux traditions médicales locales.

Cette action sera poursuivie par la création d’écoles de brousse permettant, notamment, la sensibilisation des populations à la prévention sanitaire, à l’hygiène et aux détections des maladies avec la création de centres de formation professionnelle et d’un Institut universitaire de technologies pour faciliter l’accès des étudiants aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

La santé ne peut être améliorée que par les conditions environnementales. Aussi, ASD portera son action sur les forages pour adduction d’eau potable, les logements sociaux en matériaux locaux, les énergies renouvelables et la nécessaire revalorisation de l’artisanat rural, raisons pour lesquelles ASD veut promouvoir :

 La domestication du développement à travers des projets sociaux et d’infrastructures économiques (forage des puits, construction de centre de santé communautaires, des logements sociaux économiques, des projets agropastoraux et ruraux, des projets agroindustriels, des projets d’appui à l’artisanat local, l’écotourisme, des centres de formations professionnelles pour jeunes et adultes).

 L’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication

 L’écotourisme et le désenclavement des zones rurales

 Le système éducatif dans les zones rurales

 Les centres de recherche privée ainsi que des technopoles de biotechnologies

 Une solidarité internationale, en vue d’élaborer et mettre en œuvre des pro- grammes d’urgence de réhabilitation et de développement dans les domaines de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, du génie civil, de la sécurité alimentaire et du développement rural, du socio-éducatif et du psychosocial.

 Le développement des énergies renouvelables

La démonstration de l’action d’ASD est un facteur de confiance pour les donateurs institutionnels et privés, qui renforceront, à terme, sa capacité d’intervention appuyée par un Haut Comité médical.

Tous les membres d’ASD sont des bénévoles. Le Conseil de Gouvernance est constitué des Membres fondateurs et de professionnels reconnus dans leur spécialités. Tous participent, avec le Président, dans l’analyse, le choix et l’affectation des budgets pour mener les actions prioritaires. Les décisions sont adoptées à la majorité des voix.

Le Conseil de Surveillance est représenté par les principaux donateurs, mais également par les représentants des Organisations caritatives qui travaillent en relation avec ASD. Le Conseil de Surveillance est chargé de vérifier la bonne utilisation des fonds de la Fondation.

Dans chaque Continent, des relais du Conseil de Gouvernance sont chargés de développer les accords avec les Organisations caritatives afin d’obtenir des informations de terrain, les plus exactes possible. Les Délégations continentales sont également chargées de coordonner les opérations pour les missions d’aides, décidées par le Conseil de gouvernance.
BROCHURE 3 VOLETS PAGE 2.png
BROCHURE 3 VOLETS PAGE 3.png
BROCHURE 3 VOLETS PAGE 4.png
BROCHURE 3 VOLETS PAGE 4.png
BROCHURE 3 VOLETS PAGE 5.png
BROCHURE 3 VOLETS PAGE 6.png